Dans les années 1980, au Mali, Gilles vit le quotidien des pêcheurs Bozos à Mopti puis au bord du fleuve Niger. En 1990-1992, en couple, puis en 2005 avec leurs enfants, en EQUATEUR, à 3500 mètres d'altitude (province du Chimborazo), ils partagent la vie de leurs amis Indiens Puruhuas. Au NEPAL, la famille Neau s'immerge dans un village de népalais d'origine tibétaine, à 2500 mètres, en vallée du Solu Khumbu. En steppe de MONGOLIE, en province d'Arrhangai, elle vit avec des maraichers bourriates. Depuis 2012, en PATAGONIE CHILIENNE, ils ont fait plusieurs séjours à Isla Navarino, dernière île chilienne habitée avant le Cap Horn. Partager au grand public la vie des villageois de ces bourgades est leur priorité et passion. Les peuples autochtones en voie de disparition retiennent leur attention; ils témoignent de leur survie :  derniers arrières-descendants des Indiens Yaghans en Patagonie chilienne-argentine, tibétains en exil, Indiens des Andes...

      Tandis que Gilles photographie-filme, Cécile écrit-interview, réalisant un important travail de recherche documentaire, relevant de l'ethnographie. Ceci nourrit alors ses conférences, livres (aux Editions de l'Orchere) et expositions photographiques. Elle partage au public alors avec passion et moultes détails la vie quotidienne de ces peuples autochtones amis du Bout du Monde.

      Enfin, passionnés de trek, avec leurs tentes (sans agence ni porteur), les Neau arpentent les sentiers français, himalayens népalais, mongoles (taïga), andins equatoriens et de Patagonie chilienne.

   

 

Copyright 2022 : toute reproduction interdite